Une des caratéristique du film par rapport au numérique, c'est le grain. En regardant les photos du post précédent on retrouve pas mal de grain dans les images scannées. Personellement je trouve que sur certaine photos le grain est un peu dérangeant, en particuler sur les visages. Reste a savoir d'ou vient ce grain...

Voici un example de photo (cliquer pour voire en pleine taille):

Scan-150301-0001.jpg

Le grain est bien visible (lorsque l'on zoom). En pratique le grain peut venir:

  1. Du film en lui même: c'est le grain normal
  2. D'un processus de dévelopement "mauvais": trop d'agitation, choc de temperature, mauvais révélateur, etc
  3. De la digitalisation par le scanner

A propos des 2 premiers, il n'y a plus grand chose à faire pour cette pellicule mais pour le dernier, on peut toujours essayer de re-scanner différement. Pour savoir si le grain vient du scanner voici une photo au microscope du négatif (cliquer pour voire en pleine taille):

DSC_3203_positive_2400.JPG

Clairement, le grain est présent sur le négatif. Et voila un grossisement du grain sur le film (cela correspond à un agrandissement de 1000% de l'image scannée):

Grain.png

On peut évaluer la taille du grain à environ 3 et 6 microns ou quelque chose comme ça. Est-ce normal pour du ILFORD HP5 plus 400? Ca reste a voire mais ça donne un élément de comparaison, il me reste 3 rouleaux de HP5+ :-)

Maintenant voici une comparaison avec la même section de l'image scannée par le scanner Nikon LS-2000:

Comparaison.png

Au final la conclusion est que:

  • le grain est bien présent sur le négatif.
  • la quantité d'information présente sur le négatif est impressionnante.
  • le scanner Nikon LS-2000 n'est pas trop mauvais. Même si le microscope donne une image un peu plus nette, on ne distingue pas beaucoup plus de détails.

Pour le développement des prochain rouleaux, je tenterais de reduire un peu l'agitation et de faire bien attention à la temperature de l'eau de rinçage. On verra si ça fait une différence.