Franck Fleurey

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, mars 28 2015

Olympus 35 RD

DSC_7287.jpg

Il est important d'avoir un petit compact sous la main. Le Nikon F3 marrche parfaitement mais est un peu lourd pour être toujours dans la poche. Datant de 1975, voici l'Olympus 35RD avec son objectif lumineux et son obturateur central. Quelque photos suplémentaires:

DSC_7317.jpg

DSC_7315.jpg

DSC_7328.jpg

DSC_7320.jpg

DSC_7322.jpg

dimanche, mars 22 2015

Argentique: Premiers tirages!

DSC_7008.jpg

Les premières photos sont sorties du labo! L'agrandisseur est un Durst M601. Il permet de faire du 24x36 au 6x6. L'objectif est un EL-Nikkor 50mm f2.8. Il est adapté au 24x36 mais pour tirer du 6x6 il faudra un autre objectif (genre entre 75mm et 90mm).

DSC_6953.jpg

Et voilà quelque photos de l'installation:

DSC_6951.jpg

DSC_6948.jpg

DSC_6956.jpg

DSC_6945.jpg

Note: Les tirage sont du 15x18 et la bonne exposition était entre 6 et 15 secondes avec une overture à 8 ou 11.

Objectif: Nikon AF-S NIKKOR 24-70mm f/2.8G ED

Nikon_AF-S_24-70mm_2.8G_ED.jpg

Quelques images:

24-70mm_Sample3.jpg

24-70mm_Sample2.jpg

24-70mm_Sample1.jpg

lundi, mars 2 2015

Argentique: Film et Grain

Une des caratéristique du film par rapport au numérique, c'est le grain. En regardant les photos du post précédent on retrouve pas mal de grain dans les images scannées. Personellement je trouve que sur certaine photos le grain est un peu dérangeant, en particuler sur les visages. Reste a savoir d'ou vient ce grain...

Voici un example de photo (cliquer pour voire en pleine taille):

Scan-150301-0001.jpg

Le grain est bien visible (lorsque l'on zoom). En pratique le grain peut venir:

  1. Du film en lui même: c'est le grain normal
  2. D'un processus de dévelopement "mauvais": trop d'agitation, choc de temperature, mauvais révélateur, etc
  3. De la digitalisation par le scanner

A propos des 2 premiers, il n'y a plus grand chose à faire pour cette pellicule mais pour le dernier, on peut toujours essayer de re-scanner différement. Pour savoir si le grain vient du scanner voici une photo au microscope du négatif (cliquer pour voire en pleine taille):

DSC_3203_positive_2400.JPG

Clairement, le grain est présent sur le négatif. Et voila un grossisement du grain sur le film (cela correspond à un agrandissement de 1000% de l'image scannée):

Grain.png

On peut évaluer la taille du grain à environ 3 et 6 microns ou quelque chose comme ça. Est-ce normal pour du ILFORD HP5 plus 400? Ca reste a voire mais ça donne un élément de comparaison, il me reste 3 rouleaux de HP5+ :-)

Maintenant voici une comparaison avec la même section de l'image scannée par le scanner Nikon LS-2000:

Comparaison.png

Au final la conclusion est que:

  • le grain est bien présent sur le négatif.
  • la quantité d'information présente sur le négatif est impressionnante.
  • le scanner Nikon LS-2000 n'est pas trop mauvais. Même si le microscope donne une image un peu plus nette, on ne distingue pas beaucoup plus de détails.

Pour le développement des prochain rouleaux, je tenterais de reduire un peu l'agitation et de faire bien attention à la temperature de l'eau de rinçage. On verra si ça fait une différence.

dimanche, mars 1 2015

Argentique: Premier Rouleau au Nikon F3

DSC_6086_01.jpg

Mon dernier rouleau de film remonte à 2004 à La Réunion avec le Nikonos IV en plongée sous-marine. D'ailleurs, a cet occasion, 3 rouleaux de film sur 4 avait été massacré au dévelopement par le laboratoires. Bref plus de 10 ans exclusivement numérique... jusqu'a aujourd'hui...

En ce moment le film est en train de sécher dans la salle de bain. Il y a l'air d'y avoir des images dessus mais on peut déja aussi voir quelque traces de dépot là ou des gouttes d'eau on séchées. Le procéssus n'est donc pas parfait.

Pourquoi s'embeter avec du film alors que le D600 (par exemple) est probablement a tout point de vue meilleur que ce que les images que je vais obtenir? J'ai pas mal cherché un bonne raison mais honêtement pour l'instant je ne sais pas. Pourquoi pas? On verra bien, ca ne peut pas faire de mal d'essayer quelque chose de différent, non?

Cliquez sur "Lire la suite..." pour voire les 24 images obtenues.

Lire la suite...

mardi, février 17 2015

Objectif: Nikon AF-S NIKKOR 24-85mm f/3.5-4.5G ED VR

Nikon_AF-S_24-85_mm_3.5-4.5G_ED_VR.jpg

Objectif "kit" acheté avec le D600. Pas trop encombrant, pas trop lourd et qualité d'image correct. Je ne l'utilise pratiquement plus depuis que je l'ai remplacé par le 24-70 f2.8 qui est plus lumineux et a une meuilleur qualité d'image. Il est par contre beaucoup plus lourd et encombrant! Voici quelque examples de photos faites avec le 24-85mm:

24-85mm_Sample2.jpg

24-85mm_Sample6.jpg

24-85mm_Sample1.jpg

24-85mm_Sample3.jpg

24-85mm_Sample4.jpg

24-85mm_Sample5.jpg

lundi, février 16 2015

Objectif: Samyang AE 14mm f/2.8 ED AS IF UMC

Samyang_14mm_2.8_IF_ED_UMC.jpg

Très grand angle abordable et lumineux. Voici quelque images:

14mm_Sample4.jpg

14mm_Sample1.jpg

14mm_Sample2.jpg

Objectif: Nikon AF-S Micro-NIKKOR 105mm f/2.8G IF-ED VR

Nikon_AF-S_Micro_105mm_2.8G_IF-ED_VR.jpg

Un objectif macro de bonne qualité. en plein format, le 105mm permet d'avoir un peu plus de recul que le 60mm. En plus de l'utilisation en macro le 105mm permet d'avoir un objectif de bonne qualité pour les portraits. Voici deux examples de photo:

105mm_Sample1.jpg

105mm_Sample5.jpg

105mm_Sample2.jpg

105mm_Sample6.jpg

105mm_Sample4.jpg

Utilisation: Macro et portraits. Principalement sur le D600 mais utile aussi sur le D3200.

Lien vers DxOMark

- page 1 de 35